ফসিল শক্তি: তেল, গ্যাস, কয়লা, পারমাণবিক (বিচ্ছেদ এবং সংযোজন)পারমাণবিক ছাড়া 2050 জার্মানি

তেল, গ্যাস, কয়লা, পারমাণবিক, পিডব্লুআরআর, ইপিআর, গরম গলে যাওয়া, আইটিআর, তাপ বিদ্যুত কেন্দ্র, উত্সাহ, উদ্দীপনা Peakoil, হ্রাস, অর্থনীতি, ভূ-রাজনৈতিক কৌশল এবং কৌশল।
moinsdewatt
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 4270
রেজিস্ট্রেশন: 28/09/09, 17:35
অবস্থান: Isère
এক্স 428

অপঠিত বার্তাদ্বারা moinsdewatt » 14/12/12, 19:11

Le Gazou, le gazou....
OK quand c' est en cogénération. ভাবমূর্তি

Cologne : une centrale à gaz - cogénération - de 450 MW d'ici 2016

14 ডিসেম্বর 2012 এনার্জাইন

Alstom a annoncé jeudi la signature avec l'opérateur allemand RheinEnergie un contrat** pour la construction à Cologne, en Allemagne, d'une centrale à gaz à cycle combiné électricité–chaleur de 450 MW dont la mise en service est prévue pour 2016.

Cette nouvelle centrale baptisée 'Niehl 3' fait partie du programme de transition énergétique en Allemagne, qui prévoit la construction d’unités à cycle combiné chaleur-électricité à haut rendement. La centrale de Niehl 3 sera basée sur la technologie KA26 à gaz d'Alstom.

ভাবমূর্তি

La centrale atteindra un rendement global d’environ 85 %, ce qui fera de 'Niehl 3' une des centrales les plus efficaces au monde. Elle fournira l'électricité aux réseaux local et européen qui pourront alimenter jusqu'à 1 million de foyers.

Avec une production de chaleur thermique de 265 MW capable de chauffer 50.000 habitations, elle permettra de renforcer les réseaux de chauffage urbain de Cologne. Par ailleurs, elle émettra environ 500.000 tonnes de CO2 de moins par an que des installations de production de chaleur comparables en Allemagne.

"La centrale de Niehl 3 sera un atout important dans la transition énergétique en Allemagne. Des centrales dotées d’une technologie de pointe, utilisant le gaz naturel, un carburant plus écologique, permettront de réduire les émissions de CO2 et constitueront le socle de la fourniture d’électricité en Allemagne au cours des prochaines décennies. Avec la centrale de Niehl 3, notre portefeuille de génération d’électricité d’origine thermique sera modernisé", a déclaré le Dr Dieter Steinkamp, le PDG de RheinEnergie.

RheinEnergie investira au total un montant d'environ 350 millions d’euros dans ce projet.

Les équipements d’Alstom représentent près de 10 GW de capacité de production d’électricité en Allemagne. Presque la moitié de cette capacité est basée sur des centrales à cycle combiné, y inclus la centrale de Emsland (876 MW), récemment livrée à RWE, ainsi que celle de Berlin Mitte (385 MW) livrée à Vatttenfall, qui, au moment de sa mise en service en 1997, était déjà l’une des les plus modernes et efficaces au monde.

Les centrales à gaz permettent la stabilité du réseau avec des temps de démarrage rapides et une efficacité élevée même à faible charge. Selon Alstom, les centrales à cycle combiné KA26 affichent un rendement énergétique supérieur à 60 % et peuvent être mises en marche en moins de 30 minutes. Entièrement synchronisées avec le réseau, elles peuvent de façon fiable produire 350 MW à faible charge en moins de 15 minutes. Ainsi, près de 70 centrales à gaz basées sur la technologie KA24/KA26 fonctionnent ou sont en construction dans le monde entier.


** Cet accord sera exécuté en deux phases. La première a débuté avec l'aide apportée à RheinEnergie pour l’obtention des permis. La deuxième phase commencera après l’entrée en vigueur du contrat qui devrait intervenir au second semestre de l’exercice 2013/14. Le projet inclut la fourniture d'une turbine à gaz GT26, d'une turbine à vapeur, du turbo-alternateur, des équipements de récupération de chaleur et des systèmes de commande de la centrale.


http://www.enerzine.com/12/14971+cologn ... 2016+.html

Et oui pour les crédules qui croient que l' Allemagne c' est des ENR au lieu du nuke, ils augmentent aussi leur Gaz (importé) et charbon.
0 x

Janic
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 8419
রেজিস্ট্রেশন: 29/10/10, 13:27
অবস্থান: বক্তবর্ণ মদ্যবিশেষ
এক্স 148

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা Janic » 08/06/16, 13:27

une analyse reproduite par sortir du nucléaire sur le charbon et l'allemagne.
Allemagne _ non, la sortie du nucléaire n’encourage pas le recours au charbon.html
0 x
"আমরা পাথর দিয়ে ঘর তৈরি করার মতো বিষয়গুলি দিয়ে বিজ্ঞান তৈরি করি: কিন্তু পাথরের একটি দাগের চেয়ে সত্যের সংগ্রহ বিজ্ঞান আর একটি ঘর নয়" হেনরি পোয়েনকার
moinsdewatt
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 4270
রেজিস্ট্রেশন: 28/09/09, 17:35
অবস্থান: Isère
এক্স 428

লিখেছেন:

অপঠিত বার্তাদ্বারা moinsdewatt » 25/02/17, 13:52

Sur Wikipédia.

La sortie du nucléaire :

ভাবমূর্তি

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lec ... _Allemagne

dans la légende stillgelegt c'est arrêté

Il resterait donc aux allemands à fermer 3 centrales à un réacteur, et 4 centrales à 2 réacteurs.

Fin finale en 2022.
0 x
moinsdewatt
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 4270
রেজিস্ট্রেশন: 28/09/09, 17:35
অবস্থান: Isère
এক্স 428

লিখেছেন:

অপঠিত বার্তাদ্বারা moinsdewatt » 04/01/18, 18:07

Le charbon menace d’engloutir une forêt, à Hambach, en Allemagne

2 janvier 2018 / Violette Bonnebas (Reporterre)

ভাবমূর্তি

Convoitée par le géant de l’énergie RWE, la forêt de Hambach, dont le sous-sol regorge de lignite, est au cœur du mouvement de résistance contre l’exploitation du charbon en Allemagne.

• Berlin (Allemagne), correspondance

C’est un joli coin de forêt au cœur du bassin minier rhénan, l’un des derniers poumons verts de la région, coincé entre les agglomérations de Cologne et d’Aix-la-Chapelle. La forêt de Hambach est réputée pour ses chênes et ses charmes, ses chauves-souris, grenouilles et oiseaux rares. Mais un autre de ses trésors attire la convoitise : son sous-sol riche en lignite, le moins cher des combustibles fossiles. Le plus polluant aussi.

En moins de 40 ans, les pelleteuses ont englouti 90 % de la forêt, sa faune, sa flore et plusieurs villages voisins pour y creuser la plus grande mine à ciel ouvert d’Allemagne. Quarante millions de tonnes de « charbon brun » en sont extraites chaque année par les excavatrices géantes de la compagnie d’énergie RWE. Et pour assurer l’alimentation de ses centrales électriques jusqu’en 2040, elle prévoit l’abattage complet du bois.
....................

https://reporterre.net/Le-charbon-menac ... -Allemagne

Fallait pas fermer les centrales nukes. ভাবমূর্তি
0 x
Janic
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 8419
রেজিস্ট্রেশন: 29/10/10, 13:27
অবস্থান: বক্তবর্ণ মদ্যবিশেষ
এক্স 148

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা Janic » 08/01/18, 14:40

Fallait pas fermer les centrales nukes.
Un borgne contre un aveugle?
Les énergies fossiles sont de gros pollueurs visibles et mesurables et cela frappe les esprits plus fortement que les déchets nucléaires qui ne voient pas, ne se sentent pas, mais qui vont conserver leur dangerosité, mal maitrisable, pendant des siècles. Il fallait prendre des mesures politiques pendant qu'il en était encore temps et non maintenant que le torchon brule.
0 x
"আমরা পাথর দিয়ে ঘর তৈরি করার মতো বিষয়গুলি দিয়ে বিজ্ঞান তৈরি করি: কিন্তু পাথরের একটি দাগের চেয়ে সত্যের সংগ্রহ বিজ্ঞান আর একটি ঘর নয়" হেনরি পোয়েনকার

Bardal
ভাল ইকোলোজিস্ট!
ভাল ইকোলোজিস্ট!
পোস্ট: 457
রেজিস্ট্রেশন: 01/07/16, 10:41
অবস্থান: 56 এবং 45
এক্স 160

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা Bardal » 08/01/18, 18:27

জ্যানিক লিখেছে:
Fallait pas fermer les centrales nukes.
Un borgne contre un aveugle?
Les énergies fossiles sont de gros pollueurs visibles et mesurables et cela frappe les esprits plus fortement que les déchets nucléaires qui ne voient pas, ne se sentent pas, mais qui vont conserver leur dangerosité, mal maitrisable, pendant des siècles. Il fallait prendre des mesures politiques pendant qu'il en était encore temps et non maintenant que le torchon brule.


Bof, c'est une façon de voir les choses...

Mais quelques années après ces fameuses décisions politiques, les émissions de CO2, de particules, de polluants ont plutôt augmentés, faisant 24000 morts par an en europe (soit 240 000 morts en 10ans); bon, c'est pas très grave, mais généralement on attend plutôt des décisions politiques qu'elles aient un effet un peu plus positif...

On continue aussi à détruire allègrement forêts, villages, collines et prairies pour exploiter le lignite; et sans faire frémir un verre d'eau pure chez les associations écologistes... C'est beau, l'engagement pour la nature et la planète...

Ah, on a aussi obtenu la fermeture de Superphénix, qui justement était conçu pour incinérer l'essentiel des déchets nucléaires... Déchets que nous garderons dorénavant pendant plusieurs millénaires...

Décidément, la vie ménage de belles surprises, et génère des contradictions incroyables.

Vanitas vanitatum, et omnia vanitas...
0 x
ব্যবহারকারীর অবতার
izentrop
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 4985
রেজিস্ট্রেশন: 17/03/14, 23:42
অবস্থান: পিকার্দি
এক্স 379
যোগাযোগ:

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা izentrop » 08/01/18, 23:09

Idéologie quand tu nous tient.
Les Allemands ont raté une occasion de faire du nucléaire plus propre, pouvant aussi retraiter la partie la plus préoccupante des déchets https://fissionliquide.fr/2013/07/01/al ... -greentec/
0 x
"বিবরণ পরিপূর্ণতা এবং পরিপূর্ণতা একটি বিস্তারিত না করা" লিওনার্দো da Vinci
Janic
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 8419
রেজিস্ট্রেশন: 29/10/10, 13:27
অবস্থান: বক্তবর্ণ মদ্যবিশেষ
এক্স 148

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা Janic » 09/01/18, 11:11

হ্যালো
Bof, c'est une façon de voir les choses...

Mais quelques années après ces fameuses décisions politiques, les émissions de CO2, de particules, de polluants ont plutôt augmentés, faisant 24000 morts par an en europe (soit 240 000 morts en 10ans); bon, c'est pas très grave, mais généralement on attend plutôt des décisions politiques qu'elles aient un effet un peu plus positif...
Il n'y a pas de cercle vertueux, que ce soit pour les énergies fossiles ou le nuke. C'est dès le milieu des années 1950 que des lanceurs d'alerte on prédit ce que l'on constate actuellement et dont les gouvernements successifs n'ont pas pris conscience de l'importance du sujet. L'économie étant toujours prioritaire sur le reste, mais maintenant il faudra ouvrir très grand le porte monnaie pour éteindre l'incendie qui s'autoalimente de notre impuissance à faire face.

On continue aussi à détruire allègrement forêts, villages, collines et prairies pour exploiter le lignite; et sans faire frémir un verre d'eau pure chez les associations écologistes... C'est beau, l'engagement pour la nature et la planète.

Il ne faut pas coller sur les dos des écologistes, ce qui est d’origine politique. Preuve en est qu’aucun parti écologiste, qui aurait peut être donné d’autres priorité à l’économie, n’a été élu et les « écologistes » aux gouvernements n’ont que peu de moyens et d’impacts sur cette économie industrielle.
Mais c’est très juste et fortement dommage en plus d’être dommageable. Mais crier au feu n’éteint pas les incendies. C’est lorsque ce feu est en train de se déclarer qu’il faut l’éteindre, pas attendre qu’il se propage jusqu’au grenier où les dommages seront irréversibles. Or nous en sommes déjà au grenier !
Ah, on a aussi obtenu la fermeture de Superphénix, qui justement était conçu pour incinérer l'essentiel des déchets nucléaires... Déchets que nous garderons dorénavant pendant plusieurs millénaires...

Il était supposé pouvoir réduire এর déchets, on peut se dire que c’est toujours ça, mais ça ne sert que de justificatif pour continuer d’en produire.

Le refroidissement du coeur par du sodium fondu était donc la principale préoccupation en matière de sûreté (le sodium chaud s’enflamme au contact de l’eau et de l’air). Le double cycle de sodium utilisé pour refroidir le cœur et pour générer de la vapeur compliquait beaucoup l’inspection en service du réacteur et les interventions après incident. Toute fuite de sodium entraînait l’arrêt du réacteur. De plus, la manipulation du sodium imposait des procédures longues et coûteuses.
Rappelons cependant que la température d’ébullition du sodium est de 900°C et que la température du coeur de Superphénix était de 540°C. Protégé par sa grande inertie thermique (5 000 tonnes de sodium dans ses canalisations), le pilotage de Superphénix bénéficiait de temps de réaction confortables.

https://www.connaissancedesenergies.org ... uperphenix

En effet le risque important restait le sodium utilisé donc la sécurité était quasi assurée en utilisation « normale », mais pas en situation à risque comme actuellement où se posent des situations comme Tchernobyl ou Fukushima

https://fr.wikipedia.org/wiki/Superph%C3%A9nix
Décidément, la vie ménage de belles surprises, et génère des contradictions incroyables.

Ce n’est pas la vie qui elle se passe des énergies fossiles comme du nuke, c’est l’industrie humaine qui est en cause et la population mondiale étant toujours en augmentation et ses besoins énergétiques croissant encore plus, on n’est pas sortis de l’auberge! : শক: .
0 x
"আমরা পাথর দিয়ে ঘর তৈরি করার মতো বিষয়গুলি দিয়ে বিজ্ঞান তৈরি করি: কিন্তু পাথরের একটি দাগের চেয়ে সত্যের সংগ্রহ বিজ্ঞান আর একটি ঘর নয়" হেনরি পোয়েনকার
moinsdewatt
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
বিশেষজ্ঞ বিশ্লেষক
পোস্ট: 4270
রেজিস্ট্রেশন: 28/09/09, 17:35
অবস্থান: Isère
এক্স 428

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা moinsdewatt » 03/02/18, 14:17

EN ALLEMAGNE, UNE ÉGLISE SACRIFIÉE SUR L’AUTEL DU CHARBON

12 jan 2018 l' Energeek

L’abandon progressif de l’énergie nucléaire en Allemagne est loin d’être sans conséquence, et si le recours croissant au charbon dans la production électrique a déjà entraîné une forte hausse des émissions de CO2, il impacte également de manière directe des communautés locales entières, parfois contraintes de plier bagages. Dernier exemple en date dans le petite village d’Immerath, coincée entre la Ruhr et les Pays-Bas et dont l’église vient d’être totalement rasée pour laisser place à l’agrandissement d’une gigantesque mine de charbon, malgré les protestations d’habitants et de militants écologistes.

ভাবমূর্তি

L’église d’Immerath, symbole d’un charbon tout puissant

En accord avec sa volonté de rouvrir et d’agrandir les mines de houilles et lignites existantes sur son territoire, le gouvernement d’Angela Merkel n’hésite pas à sacrifier les villages et les populations concernées. Lundi 8 janvier 2018, une église centenaire de l’ouest du pays a été détruite suite à la délocalisation du village d’Immerath. Édifice symbolique dans cette région rurale, ce lieu de culte n’aura pas résisté à la frénésie du charbon allemand qui semble tout emporter sur son passage.

Avant l’église, plusieurs milliers d’habitants de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avait dû déménager pour laisser place à une immense mine à ciel ouvert opérée par l’énergéticien RWE. Propriétaire du plus gros parc de centrales à charbon d’Europe, le groupe allemand prévoit notamment d’extraire toujours plus de combustible du site minier voisin de Garzweiler et nécessitait pour cela une extension de la surface d’exploitation. Précisons ici que le lignite, très bon marché, ne se trouve qu’en surface et impose généralement d’immenses zones d’exploitation.

Déplacés dans une commune voisine, les 900 villageois d’Immerath, ont retrouvé depuis dans leur nouveau village, Immerath-Neu, leur école, le jardin d’enfants et leur cimetière. En revanche, leur église, qui avait été « déconsacrée » après un ultime office fin 2013, était promise à la destruction, malgré une bataille juridique remontée jusqu’à la Cour constitutionnelle. « Qui détruit la culture détruit aussi les êtres humains », clamait en vain des militants de Greenpeace sur une banderole, lundi matin, avant que les machines n’entament leur entreprise de démolition.

Des déplacements de population qui sont monnaie courante

De manière générale, les déplacements de population liés aux mines de charbon se sont multipliés ces dernières années, en Lusace notamment, région de l’Est proche de la Pologne, où des villages entiers ont été rayés de la carte. « En 2007 déjà, une église vieille de 750 ans avait été déménagée de 12 km entre Heuersdorf et Borna (est), sur deux plateformes roulantes et pour 3 millions d’euros, pour éviter de la détruire », rappelle l’AFP.

En 2014, c’est le petit village « vert » de Proschim ainsi que de nombreuses fermes alentours qui ont été détruits pour permettre l’ouverture de nouvelles mines. Proschim était pourtant considéré comme une référence en matière d’énergies renouvelables. Entourée d’éoliennes, de centrales solaires et de centrales biogaz qui alimentaient près de 15.000 foyers, la communauté locale semblait s’être dévouée à la cause verte. Insuffisant pour le gouvernement qui tente depuis 2011 de combler le vide laissé par l’énergie nucléaire et a fait le choix d’un retour au charbon pour accompagner le déploiement des énergies vertes.

En Allemagne, la sortie du nucléaire n’est pas sans contrepartie

Le plan énergétique mis en place en catastrophe par Angela Merkel (suite à l’accident de Fukushima en 2011) a en effet placé nos voisins d’outre-Rhin dans une situation énergétique complexe. Si l’objectif de la chancelière allemande était avant tout de sortir l’Allemagne de sa dépendance à l’énergie nucléaire d’ici 2022 via la fermeture des 17 réacteurs allemands (seuls 8 sont encore en fonctionnement à l’heure actuelle), ce désengagement progressif ne fut pas sans conséquence.

Se tournant pleinement vers les énergies renouvelables, le pays est bel et bien parvenu à déployer les filières solaire et éolienne pour atteindre en 2016 plus d’un tiers de la production d’électricité du pays (32% de la consommation étaient couverts par les énergies vertes). « Pourtant, le rythme de croissance actuel ne permettra pas d’atteindre les objectifs qui avaient été fixés pour 2020 », soulignent les experts du think tank berlinois Agora, et ces chiffres éloquents cachent une réalité bien différente en matière de coût de l’électricité et d’émissions de CO2. L’Allemagne est devenue dans le même temps, un des pays, avec le Danemark, où l’électricité est la plus chère (presque deux fois plus que le tarif actuel en France), mais également un des pays européens les plus pollueurs du fait d’un recours au charbon accru ces dernières années.

Les autorités se sont vues contraintes de recourir aux énergies fossiles comme le lignite ou la houille afin de garantir la stabilité de son réseau électrique et la production d’électricité à base de charbon a donc considérablement augmenté (et avec elle les émissions de CO2). Le charbon représente aujourd’hui près de 40% de la production d’électricité nationale et le gouvernement cherche toujours à réexploiter d’anciennes filières de ce combustible sur le territoire.

http://lenergeek.com/2018/01/12/allemag ... e-charbon/

Ils s' attaquent au clocher,

ভাবমূর্তি

et pour finir :

ভাবমূর্তি
1 x
ব্যবহারকারীর অবতার
Remundo
নিয়ামক
নিয়ামক
পোস্ট: 8660
রেজিস্ট্রেশন: 15/10/07, 16:05
অবস্থান: এর মধ্যে Clermont Ferrand,
এক্স 175

উত্তর: জার্মানি পারমাণবিক ছাড়া 2050 এ in

অপঠিত বার্তাদ্বারা Remundo » 03/02/18, 14:59

l'humanité est étrange...

quand on songe à la peine que les hommes s'étaient donnés pour construire une aussi jolie église, qui avait des petits airs de cathédrale même...

maintenant on balaye tout pour arracher du charbon, signe évident, s'il en fallait une confirmation, que la Société est droguée à l'énergie.
0 x
ভাবমূর্তিভাবমূর্তিভাবমূর্তি


"ফসিল জ্বালানী: তেল, গ্যাস, কয়লা, পারমাণবিক (বিচ্ছেদ এবং সংযোজন)" তে ফিরে

কে অনলাইনে?

এই ব্রাউজিং ব্যবহারকারীরা forum : কোন নিবন্ধিত ব্যবহারকারী এবং 9 গেস্ট সিস্টেম